Par Bernadette Paquier, eleve de Martine Resplandy