Nos derniers trucs

Pour le cartonnage, Lydie Bilesimo de CréA’telier nous livre ses règles d’or qu’elle a rédigées pour ses élèves,  car il y avait des étapes, des démarches que ses élèves avaient beaucoup de mal à mémoriser.

Voici un petit document que vous pourrez télécharger pour les mémoriser à votre tour

Régles d’or cartonnage ADC cARTonCadre


Toujours pour le cartonnage, Isabelle Vincent nous livre cette petite astuce concernant le cartonnage ou la confection de boîtage pour l’encadrement : « pour l’assemblage de deux parties avec du kraft,  j’utilise des cartes très fines (style carte bleue ou carte de fidélité) ; elles ont l’avantage de se glisser très facilement sous le kraft et de faciliter l’assemblage, de bien marquer les plis et de faire adhérer dans les angles, bien plus facile à utiliser que les plioirs. »


Notre premier « truc » donné par Catherine

Lorsque je veux récupérer des petites chutes de carton de fond ou biseau, il est parfois difficile d’éviter que le carton ne glisse. Pour cela, j’ai trouvé une pince (à quelques euros…) au rayon bricolage de mon hypermarché, elle me permet de tenir le carton (et parfois ma règle, j’ai deux pinces…) à ma table, d’où plus de stabilité et surtout je force moins… et avec sa gâchette, on peut l’enlever très facilement.

pince.jpg pince en action.jpg


Par Odile FOUREL (élève de l’Atelier Cadre’In – 69) :

Pour du cartonnage : Lorsque je fais des boîtes avec des tiroirs qui vont beaucoup servir, je plastifie mon papier ; cela me permet d’utiliser du papier fantaisie et pas seulement du skivertex. J’ai acheté une petite plastifieuse pour format A4, que l’on trouve dans le rayon « fournitures scolaires » des grandes surfaces. Le procédé est très facile, je peux même faire des rabats, en les ponçant bien entendu afin de pouvoir coller le reste de mon habillage et en compensant leur épaisseur avec de la carte bulle. Je colle avec ma colle habituelle, toujours en abrasant légèrement pour une meilleure adhérence.


Par Adeline TREFLEZ  (animatrice dans l’Est Lyonnais et à Reyrieux – Ain) :

Toujours pour du cartonnage : Lorsqu’on fait du cartonnage, surtout en grandes dimensions, il est toujours difficile de faire les montages d’équerre ; la colle met longtemps à prendre, le kraft aussi, bref ! la galère…
Paul Guigui, un des élèves d’Adeline, a sa méthode : il se sert de grosses pinces et de petites équerres, ainsi que le montrent les photos ci-dessous

truc 1

Etape N° 1

truc 2

Etape N° 2

truc 3

Etape N° 3